Le marketing, réinventé !

Par le digital, inévitablement.

C’était le thème du Symposium annuel d’Adobe,
où j’intervenais pour le VIP Track, le 3 novembre dernier.

« Les espèces qui survivent ne sont pas les espèces les plus fortes,ni les plus intelligentes, mais celles qui s’adaptent le mieux aux changements ». Charles Darwin

Il suffit simplement de s’adapter, aller dans le sens de l’évolution, dont on peut situer un départ grand public en 1994, lorsque les premiers fournisseurs d’accès à Internet sont apparus en France.
Il y a 20 ans.

Le numérique, le digital, (ma version sur l’utilisation de ces deux mots ci-dessous) est LE moyen de communication qui se développe, allant jusqu’à modifier nos usages.

Intégrer le numérique, le digital est une nécessité pour l’entreprise. Pourquoi ? Parce que cela apporte des gains, mesurables.
+40% d’augmentation potentielle brute du résultat pour celle qui réussit sa mutation numérique. – 20% pour celle qui n’y parviendrait pas.

Il faut faire face à cette digitalisation croissante, car elle implique des enjeux :

  • De compétitivité : liée à ces nouveaux modes de consommation
  • De performance :  on optimise par la communication entre services
  • D’attractivité : cela permet de gagner du temps par rapport à la concurrence
  • De tirer parti des nouvelles technologies : Cloud, Lifi , IOT, etc.. Constat : Près de 35 millions de consommateurs achètent en ligne, et Amazon est le site e-commerce n°1 en France, avec plus de 16 millions de visites/mois.

Les consommateurs utilisent à + de 17%  les réseaux sociaux pour communiquer, mais … le niveau des budgets dédiés par les entreprises au social media est insignifiant !

Six internautes français sur dix font des achats en ligne car il y trouve toutes ses informations. De son PC, de son smartphone, de sa tablette. S’instaure alors un marketing de la relation , qui démarre en amont de la vente et se poursuit bien après.

L’internaute commence à surfer dans les 15 minutes qui suivent son réveil. Moins ? Vous utilisez votre téléphone comme réveil matin !

Comment répondre à sa requête le matin, le solliciter durant le déjeuner, le retrouver dans l’après-midi ou durant son trajet de retour ?

métro mobile

Avec l’opportunité de le retenir durant la soirée, entre la télévision et sa tablette !  Pour cibler votre internaute, il y a des canaux plus performants que les autres,  selon les heures. Le saviez-vous ?

Il s’agit d’investir les territoires du client dans le temps,  la durée,  et sur ses différents supports. La personnalisation est une des clés.

Mais seulement 11 % des entreprises vendent en ligne ! Et 62% des marques possèdent une application … mais elles ne sont que 29% à envoyer des notifications push.
Un bel exemple de performance : celui de la Société Générale, qui propose grâce à son application d’effectuer des virement par SMS,  et répond sur Twitter dans les 30 minutes, en cas de questionnement.

sms société gale
L’expérience client doit passer avant tout,  et le digital permet de créer ces nouvelles expériences.
Ca implique de fournir de la valeur où, quand et comme, le client en a besoin. Les clients attendent que la marque sache tout de leurs interactions précédentes, sur l’ensemble des canaux.

La marque n’est dès lors plus transactionnelle, elle est devenue conversationnelle, relationnelle. Cela suppose de produire sa propre information, de devenir son propre média.
Et ça, c’est une bonne réponse à la montée des Ad Blocks !

Mais le digital est aussi un superbe outil de cohésion interne. En France, le taux de plein engagement des collaborateurs, comme dans la plupart des pays industrialisés, est de 19% (StandOut Global Engagement Index -GEI)
Les entreprises sont souvent en retard dans leurs usages numériques par rapport aux employés et aux consommateurs.

Impliquer, former les collaborateurs à cette transformation numérique, est un levier pour l’adhésion collaborative.

Plus les salariés d’une entreprise sont engagés, plus les consommateurs de la marque seront fidèles.

N’est-ce pas là un objectif intéressant ? 

(* ) Lorsque je parle de communication, de culture, de ressources, qui concernent l’humain, j’emploie le mot « digital ». Lorsque je veux renforcer l’aspect technologique, l’équipement, j’utilise le mot numérique 😉
Et vous ?

 

 

 

Publicités

Publié par

fabienne billat

1998, Mon ordinateur convole avec Internet ! Je me connecte sur tous les réseaux sociaux, organise mon activité via le web. Le numérique, c'est empirique : on apprend, en pratiquant ! 2009 : Pour la start up Smub, Inc, développement de la techno du lien hy.pr, pour la presse magazine. Puis j'ai mis en place un module de formation aux réseaux sociaux. Pour des marques, des groupes, leurs dirigeants, je gère la communication digitale, leur communauté, leur présence on-line, de la veille économique. Depuis 2014, le sujet de l'intégration numérique se pose dans les entreprises, comme levier de performance : A mon étonnement, rien n'est décrypté sur l'engagement des collaborateurs, dont l'implication permet de se rapprocher des clients très connectés, eux. Je rédige donc "Au secours, ma boîte se digitalise !" synthèse de mes réflexions, issues de l'expérience terrain, et publiée dans Les Echos : https://wordpress.com/post/fabiennebillat.com/4 (en intégralité sur ce blog) Depuis, pour des acteurs économiques privés et publics je réalise des interventions, des conférences, adaptées au domaine d'activité et au niveau de maturité des utilisateurs, afin de créer un environnement performant. Cela vous inspire ? Contactons-nous !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s