Twitter et la Netiquette : respecter, ou dévaluer ?

Il n’y a pas de code de déontologie de Twitter, il repose sur du bon sens, du savoir-vivre. Comme toute communauté, il y a des règles tacites de comportement, qui permettent de conserver la richesse et le niveau originels du réseau, qui des informations, qui des relations amicales ou professionnelles.

D’aucuns en ont produit une expérience, une compétence par leur curation, leur présence quotidienne accrue. Avec pour certains, une activité professionnelle qui s’est déployée, par le temps passé en veille, en discernement, en  recherche continue, de nouvelles expertises.

Bien évidemment, la communauté Twitter est, peu ou prou, le reflet de la société, avec des individus aux comportements peu scrupuleux.
Depuis quelque temps, ce savoir-vivre se ruine, par une poignée de personnes n’ayant pas la prescience du travail, ni respect de la veille, des publications d’autrui.
Rien ne les gène pour publier les meilleurs tweets sans mentionner les sources qui leur ont permis de déceler ces publications.
Tout n’est pas réglementé, heureusement, mais dans le monde professionnel, ne pas citer ses sources est une grossière erreur.

Ainsi, pour conserver la qualité d’information, d’innovation que l’on peut trouver sur Twitter, cette règle doit être restaurée.
Ce qui guette sinon Twitter, c’est l’appauvrissement, le nivellement par le bas. Et pour  ces amateurs ou personnes malveillantes, une réputation déplorable.

Alors, que décidons-nous ? Le respect, ou la dévaluation ?

Ce billet pour dénoncer une part des mauvaises pratiques de certains utilisateurs de Twitter, car nous sommes plusieurs à le déplorer.
Pierre Cappelli se joint à moi dans cette démarche, et publiera prochainement un article.  Chacun peut participer, témoigner brièvement, afin de conserver tout l’intérêt
de ce réseau !

 

etiquette-twitter

Publié par

fabienne billat

1998, Mon ordinateur convole avec Internet ! Je me connecte sur tous les réseaux sociaux, organise mon activité via le web. Le numérique, c'est empirique : on apprend, en pratiquant ! 2009 : Pour la start up Smub, Inc, développement de la techno du lien hy.pr, pour la presse magazine. Puis j'ai mis en place un module de formation aux réseaux sociaux. Pour des marques, des groupes, leurs dirigeants, je gère la communication digitale, leur communauté, leur présence on-line, de la veille économique. Depuis 2014, le sujet de l'intégration numérique se pose dans les entreprises, comme levier de performance : A mon étonnement, rien n'est décrypté sur l'engagement des collaborateurs, dont l'implication permet de se rapprocher des clients très connectés, eux. Je rédige donc "Au secours, ma boîte se digitalise !" synthèse de mes réflexions, issues de l'expérience terrain, et publiée dans Les Echos : https://wordpress.com/post/fabiennebillat.com/4 (en intégralité sur ce blog) Depuis, pour des acteurs économiques privés et publics je réalise des interventions, des conférences, adaptées au domaine d'activité et au niveau de maturité des utilisateurs, afin de créer un environnement performant. Cela vous inspire ? Contactons-nous !

3 réflexions au sujet de “Twitter et la Netiquette : respecter, ou dévaluer ?”

  1. Twitter n’est pas jouer?
    Il y a deux mondes qui se croisent sur les réseaux, eux-mêmes divisés
    Le professionnel (je n’en suis plus) le privé.
    le pro: pratique (planning, réunions, rédactions …) ou commercial (datamining, publicitaire,…
    Le privé, jouet ou intime, où l’on veut préserver plus ou moins sa vie, …

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s