Interview sur le marketing digital – et les femmes numériques !

 -par Mélanie Corroleur, Brandwatch-

En tant que témoin privilégié de la digitalisation, quelles sont les opportunités que les médias sociaux et la social data ont apporté aux entreprises ?

Internet a totalement bouleversé la communication, les comportements, et par conséquent, le commerce. A tel point que cela nous oblige à réviser les organisations, les cadres législatifs, etc. Et cela se répand à tous les niveaux de la société et de l’entreprise.

Avec le web, les marques ont l’opportunité d’être en interaction directe avec leurs consommateurs.

Il y a quelques années, il suffisait d’être créatif, d’imposer ses accroches et ses punchline pour vendre. Maintenant, le consommateur connecté s’informe à 80 % en amont avant d’acheter. Il est en ubiquité entre les devices, les médias sociaux, il a la possibilité de réagir, voire d’influer sur la pertinence d’un service, instantanément.

La marque ne peut plus limiter ses actions de communication à l’aspect commercial, elles doivent être conversationnelles. Cela nécessite désormais de produire ses propres informations, des contenus personnalisés, devenir un média, une plateforme.

Le consommateur est réellement cross canal, et souhaite qu’on le reconnaisse, où qu’il soit (appli, site e-commerce, réseaux sociaux). Il attend qu’on lui réponde d’une seule voix. Cela représente un réel défi pour la marque, qui doit effectuer des sélections de canaux, tout en simplifiant et fluidifiant ce parcours. Il accomplit de nombreux aller-retour dans son parcours d’achat, essaimant au passage quantité de données.

Deux remarques :

  • L’essentiel du flux des données n’est ni traité, ni analysé par la majorité des entreprises. Là est pourtant toute la valeur de la connexion, et permet de créer de l’intelligence artificielle. C’est un outil extrêmement puissant en amont de l’acte d’achat, permettant l’utilisation de chatbot
  • Par la prolifération d’outils, de canaux de contacts, on sort de la vente simple d’un produit. Dès lors, il s’agit d’entraîner ses consommateurs par une image forte de l’entreprise, créer un environnement propice à l’utilisation d’un service, à la consommation d’un produit. Intégrer ses clients dans un univers emblématique, reconnu.

    A votre avis, quelle est la prochaine tendance dans le domaine du digital ?

    L’accélération des technologies propulse entre autres, l’intelligence artificielle, qui exige des compétences d’analyses. C’est un levier extrêmement fort comme je le disais plus haut, mais qui ne pourra s’absoudre d’une expertise avérée.

    Les outils technologiques permettent la coordination des échanges, mais sont également des supports d’inventivité, de co-création. Pour concevoir des expériences client, il faut maîtriser ces deux aspects, en y associant le marketing, afin de travailler pour les objectifs commerciaux.
    Les tendances, émergentes, sont la reconnaissance vocale, la reconnaissance faciale. Et toujours la messagerie instantanée et le contenu visuel sous toutes ses formes, dont la vidéo.

    La distribution de masse de l’info est en passe de disparaître au profit d’informations attrayantes, à valeur ajoutée. On partage ce qui valorise.

    Pensez-vous que le domaine du digital en France est paritaire ?

    Là, il faut distinguer les secteurs :

    • L’ingénierie informatique déplore en France des chiffres très bas de présence féminine, dans les études, puis dans les parcours professionnels, pour les postes de gouvernance. C’est culturel, et remonte aux années 1970. On chiffre un taux de croissance de 66% pour des entreprises (tous secteurs confondus) dont le board est constitué d’autant d’hommes que de femmes, contre 6% pour les boards composés uniquement d’hommes.
    • Pour les métiers de services liés au numérique : communication, marketing, RH, les femmes y accèdent plus facilement.

    Cet écart est propre à la France et l’Europe, mais ce n’est pas le cas en Asie par exemple. Ce n’est pas un fatalisme, et nous devons y travailler.

    Du côté des entrepreneuses aussi, même si elles ne sont que 10 % en France il y a un potentiel fabuleux !

    Comment pourrait-on aller encore plus loin ?

    Ce sont toujours les mêmes leviers aux différentes étapes de l’apprentissage : éducation, information dans les collèges et les lycées, les études supérieures – témoignages de rôles modèles. A cet égard, les Femmes du Numérique du Syntec sont particulièrement actives à Paris et en région, à Lyon, pour faire valoir cette filière. Il s’agit d’instruire, d’acculturer professeurs, responsables des orientations professionnelles, dirigeants des écoles, des entreprises.

    Nombreuses sont les associations qui œuvrent au quotidien pour accroître la présence des femmes dans le monde numérique.

    L’article complet ici 🙂
    https://www.brandwatch.com/fr/2017/05/femmes-du-digital-interview-fabienne-billat/


Publicités

Publié par

fabienne billat

1998, Mon ordinateur convole avec Internet ! Je me connecte sur tous les réseaux sociaux, organise mon activité via le web. Le numérique, c'est empirique : on apprend, en pratiquant ! 2009 : Pour la start up Smub, Inc, développement de la techno du lien hy.pr, pour la presse magazine. Puis j'ai mis en place un module de formation aux réseaux sociaux. Pour des marques, des groupes, leurs dirigeants, je gère la communication digitale, leur communauté, leur présence on-line, de la veille économique. Depuis 2014, le sujet de l'intégration numérique se pose dans les entreprises, comme levier de performance : A mon étonnement, rien n'est décrypté sur l'engagement des collaborateurs, dont l'implication permet de se rapprocher des clients très connectés, eux. Je rédige donc "Au secours, ma boîte se digitalise !" synthèse de mes réflexions, issues de l'expérience terrain, et publiée dans Les Echos : https://wordpress.com/post/fabiennebillat.com/4 (en intégralité sur ce blog) Depuis, pour des acteurs économiques privés et publics je réalise des interventions, des conférences, adaptées au domaine d'activité et au niveau de maturité des utilisateurs, afin de créer un environnement performant. Cela vous inspire ? Contactons-nous !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s